9 mar
2017

 

Avoir un site web pour un professionnel dans une activité de service ou de commerce est devenu une priorité  pour augmenter sa visibilité sur le Web, promouvoir ses services et produits, développer son image numérique, être crédible dans son domaine d’expertise et tout simplement, être trouvé sur internet.

N’importe qui peut construire un site web, mais jusqu’à un certain niveau technique. Cependant, il est tentant de le faire soi-même avec ou sans connaissances, d’utiliser des plateformes de création “gratuites” ou de le confier à un proche ou à un étudiant, pour la simple et bonne raison que c’est plus économique.

 

 

content-management-icon

 

 

 

 

 

 

 Mais est-ce profitable pour vous et pour votre business ?

Les bonnes questions à se poser en amont du projet seront :

 

  • Ai-je suffisamment de connaissances techniques ?

 

  • Combien de temps cela me prendra-t-il à réaliser mon site web ?

 

  • Quelle sera la qualité de mon site web au final ?

 

  • Mon site web reflètera-t-il mon professionnalisme ?

 

  • Quelle crédibilité aurai-je à travers mon site web ?

 

 

  • Aurai-je le temps de maintenir et de faire évoluer mon site web ou de me tenir informé sur les nouveautés?

 

Contrat on-shot internet dechiré avec litige

Un site web est un investissement, en argent ou en temps.

Dans le monde des affaires, le temps c’est de l’argent. Si vous n’avez pas l’un, vous devez obligatoirement avoir l’autre.

Pour savoir si vous devez vous investir personnellement à la création de votre site web (à condition d’avoir réellement les compétences nécessaires), estimez le temps que vous mettriez à la conception du site web, puis comparez :

– Le bénéfice net que vous auriez pu obtenir durant cette période en vous consacrant uniquement à votre activité ;

 

– le coût de création de votre site web par un prestataire web compétent.

 

Un projet web, un prestataire web, une réussite web.

 

Vous l’aurez compris, faire appel à un prestataire web est plus avantageux sur bien des plans que de créer le site web soi-même :

 

  • Vous vous concentrez uniquement sur votre activité : concurrence, stratégie, offres… ;

 

  • Si vous avez choisi correctement le bon prestataire web, c’est l’assurance d’avoir un site web de qualité ;

 

  • Le site web sera plus professionnel, performant, et optimisé pour le référencement sur les moteurs de recherche ;

 

  • Votre image et votre crédibilité dans votre domaine d’expertise seront en harmonie avec le site web ;

 

  • Vous pourrez bénéficier de bons conseils pour exploiter tout le potentiel de votre site web.

 

Si vous êtes convaincu(e) qu’il vous faut un prestataire web, alors maintenant reste la phase décisive : réussir le projet web.

 

La réussite d’un projet web est conditionnée par un cahier des charges clair et précis, un prestataire web compétent, et une solution technique adaptée.
Si la qualité du cahier des charges est dépendante du client (vous), la création du site web et les bons choix techniques reposent sur le prestataire web, d’où l’importance de le choisir avec soin.

 

Les conditions et limites du projet web

 

Le choix d’un prestataire web est extrêmement difficile, en raison du nombre important d’acteurs sur le marché du web, de l’existence des différentes structures (SSII, agence web, éditeur, intégrateur ou indépendant), de leur date de disponibilité, des services attractifs, des tarifs qui varient du simple au triple ou voire plus…

Avant de partir à la recherche d’un prestataire web la tête baissée, et de se borner sur le prix des prestations, il faut d’abord déterminer les conditions et les limites du projet web :

  • Définir le budget maximum pour la conception du site web, et un autre pour la maintenance et l’évolution ;

 

  • Prévoir large le temps de conception du site web, car en cas d’imprévu, cela vous laisse le temps de réagir et de traiter les désagréments ;

 

  • Déterminer la date de début et la date de fin du projet web afin de se synchroniser avec votre stratégie marketing. N’hésitez pas à mentionner dans le contrat des pénalités lourdes en cas de retard ;

 

  • Se renseigner sur les critères de qualité d’un site web, les normes et les standards web afin de ne pas être distrait par le beau discours commercial de certains prestataires web. La qualité de votre site web est une obligation, ne serait-ce que par rapport à la crédibilité que vous souhaitez avoir face à vos clients ;

 

  • S’assurer dans le contrat que le nom de domaine vous appartient, et qu’il n’est en aucun cas la propriété du prestataire web. Au mieux, ce dernier ne pourra qu’être mandataire lors de la réservation du nom de domaine ;

 

  • Obtenir la propriété intellectuelle du code, ou le faire mentionner habilement dans le contrat, si elle n’y figure pas clairement. En effet, sur le plan juridique, le code écrit est une oeuvre de l’esprit. Par conséquent, même si le nom de domaine et le site web vous appartiennent, le code appartient au prestataire web. Le fait d’en être propriétaire permet de disposer du code comme bon vous semble, par exemple le faire modifier par d’autres prestataires web. Cependant, faîtes très attention dans ce cas là, car les conditions de garantie prennent logiquement fin.

 

  • Exiger la meilleure garantie possible en cas d’anomalie. Le prestataire web est responsable de son code, par conséquent, son intervention pour le corriger doit être gratuite, sauf contradiction ou conditions particulières spécifiées dans le contrat.

 

Les critères d’un bon prestataire web

 

Après avoir défini les limites du projet web et les exigences, il faut chercher le bon prestataire web qui pourra répondre à toutes ces conditions.
Afin de réduire le champ de recherche au maximum, il faut énumérer tous les critères importants qui favoriseront le bon déroulement de la conception du site web :

  • Prendre en considération la proximité ou non du prestataire web. Si vous avez absolument besoin d’un contact face à face pendant tout le déroulement de la conception du site web, alors il faut choisir un prestataire de proximité ;

 

  • Sélectionner le type de prestataire en fonction de l’importance du projet web. Par exemple, un site vitrine de 5 pages ne nécessite pas toute une équipe de développeurs. Prendre une agence pour un gros projet web, sinon privilégier un indépendant compétent pour un projet web d’une durée d’un mois au plus ;

 

  • Choisir une compétence dominante : le web n’est pas qu’une question de design, mais également et surtout du code. Il est très rare pour un indépendant d’être à la fois un artiste graphiste et un développeur talentueux, car le design et le développement sont deux métiers différents. Même s’il peut assumer ces deux rôles, il est toujours plus doué dans l’un que dans l’autre. Pour le cas d’une agence, le problème ne se pose même plus, elle fait généralement intervenir un web designer de métier et des développeurs spécialisés en parallèle ;

 

  • Demander un minimum d’expérience : ingénieur ou pas, un prestataire web fraichement diplômé ne produira pas le même résultat qualitatif qu’un prestataire web avec 10 ans d’expérience. Il faut savoir qu’une agence fait souvent appel à des stagiaires. Si vous ne souhaitez pas ce cas de figure, il faudra malheureusement douter constamment de la parole de votre contact commercial 

 

Les méthodes pour choisir le bon prestataire web

 

Pour trouver le bon prestataire web, la seule solution consiste à procéder avec méthode, étape par étape, et par élimination :

1. Analyser le site web de la concurrence

Recueillir les fonctionnalités souhaitées, établir une liste d’idées à développer pour se différencier, créer l’identité visuelle du site web.

2. Rédiger un cahier des charges clair et précis

écrire les besoins et les fonctionnalités du site web. Le cahier des charges marque le début de la relation contractuelle entre le client et le prestataire web.

3. Choisir le type de prestataire web

Une agence pourra fournir toutes les compétences attendues, un indépendant apportera plus de souplesse et de réactivité.

4. Consulter les références du prestataire web

Connaître son style, son savoir-faire et son expertise dans un domaine précis, interroger ses clients pour connaître le degré de satisfaction sur des points précis.

5. Vérifier la charte qualité et de déontologie du prestataire web

Savoir s’il n’y a pas un décalage entre le discours commercial et la conscience professionnelle réelle du prestataire web.

6. Considérer la dimension humaine du prestataire web

La motivation, l’implication et la capacité à se remettre en cause sont des facteurs déterminants à la réussite d’un projet web.

7. Maintenir et faire évoluer le site web

S’assurer d’avoir une bonne garantie contre les anomalies, pouvoir faire évoluer le site web dans les mêmes conditions qu’à la conception et avec le même niveau de compétence et de qualité.

8. Les critères de qualité du prestataire web idéal

Avoir un prestataire web compétent et de confiance, c’est mettre toutes les chances de son côté pour avoir un site web de qualité, des conseils fiables, et évoluer en toute sérénité.

 

Agence web limoges

 

 

.



Partages